Histoire et patrimoine

Découvrez

nos musées

et notre

patrimoine local

 

Patrimoine architectural et artisanal

               

Au gré des promenades dans les différents hameaux

de la Combe de Lancey, on peut découvrir un riche patrimoine :

> Son château du XIIIème siècle, bien visible depuis

   la vallée et le chemin communal, aujourd’hui

   transformé en appartements

> Son musée rural abrité dans les anciennes dépendances

   du château

> Sa belle église de style Berruyer, datant de 1888

> Ses croix et notamment le Christ en croix du Mas Lary

> Ses nombreux bâtis anciens témoins de l’activité passée :    fours à pain, moulin à huile, scierie….

Le château de La Combe de Lancey  

               

Posté comme avant-garde de la commune, le château domine la vallée du Grésivaudan.

Cet énorme bâtiment aux soubassements en ogives, dresse fièrement ses deux tourelles crénelées.                

Loin de son aspect actuel, plutôt résidentiel, le château

a sans doute connu beaucoup de modifications

au travers des siècles. De rendez-vous de chasse

de la famille Alleman d’Uriage, le château allait passer

de la famille Francon à la famille de La Tour du Pin Montauban.

La révolution passée, industriels et bourgeois  locaux rachètent les châteaux pillés et laissés à l’abandon.

L’un d’eux Gaspard-Marie du Boÿs achète celui

de la Combe de Lancey en 1807.

La famille du Boÿs 

               

L’acquéreur du château, Gaspard-Marie du Boÿs,

est Conseiller au Parlement de Grenoble, Président

de la Cour Royale, Chevalier de la Légion d’Honneur.

Son fils, Albert du Boÿs, sera Conseiller auditeur

à la Cour Royale de Grenoble, écrivain, Chevalier

de l’Ordre de Saint Grégoire le Grand.

Deux de ses six petits enfants se feront connaître.

Paul du Boÿs, Ingénieur des Ponts et Chaussées, Chevalier de la Légion d’Honneur, mort en 1924.

La famille eut aussi une femme de lettres, Netty du Boÿs, née en 1837 et décédée en 1890 dont il est encore possible de trouver quelques ouvrages.

La vie intellectuelle du château allait se trouver renforcée dans ses sujets spirituels et politiques par les visites estivales répétées d’un personnage illustre, Monseigneur Dupanloup.

Monseigneur Dupanloup

               

Ce natif de Saint Félix (Haute Savoie) allait connaître un destin remarquable pour un enfant naturel. Profitant de protections supposées, Félix Antoine Philibert Dupanloup allait embrasser très vite la carrière ecclésiastique. Né en 1802, il est nommé prêtre en 1825 et s’occupe de l’éducation religieuse des Ducs d’Orléans. Il fait partie de la commission extra- parlementaire présidée par Thiers à l’origine de la loi Falloux. Il est nommé évêque d’Orléans en 1849 et entre à l’Académie Française en 1854. Il est élu député du Loiret en 1871 puis sénateur en 1875. Depuis 1846, Monseigneur Dupanloup venait en résidence d’été au château de La Combe de Lancey avant de s’y éteindre le 11 octobre 1878. Il est enterré dans la cathédrale Sainte Croix d’Orléans où il a son mausolée.

Berceau de la "Houille Blanche"

               

La Combe de Lancey, grâce à ses lacs d’altitude et ses torrents,

fut le berceau d'une grande aventure technologique du XIXème :

la naissance de l’hydroélectricité dite "houille blanche".

La formule de "houille blanche" fut popularisée par l’ingénieur

Aristide Bergès pour caractériser la puissance hydraulique

sous toutes ses formes.

De grands travaux de canalisation furent menés par Aristide

Bergès dès 1869, date à laquelle il implante son entreprise

à Lancey.

Cette nouvelle énergie jouera un rôle déterminant dans le

développement industriel de la Vallée du Grésivaudan,

en particulier de l’industrie papetière.

 

http://www.musee-houille-blanche.fr/

Le Musée rural d’arts et traditions populaires

"La Combà, Autrafé"

               

Installé dans les dépendances du château, le Musée retrace plus

de 2 siècles de vie paysanne et artisanale à la Combe de Lancey.

Une riche collection d’objets et outils atteste du mode de vie de ses habitants et des savoir-faire d’autrefois, mais aussi de nombreuses

photos et lettres comme témoignages humains des traditions

rurales en Belledonne..

> en savoir plus sur ce musée et d'autres dans le Grésivaudan

Contactez-nous

 

Mairie de La Combe-de-Lancey

56 place du Boÿs - 38190 La Combe-de-Lancey

 

Tél. 04 76 71 40 96 

 

mairie@lacombedelancey.fr

 

En cas d'extrême urgence (astreinte) : 06 30 91 16 42

 

Ouverture du secrétariat au public :

Mardi et Jeudi de 14h à 18h

En dehors de ces heures, réception sur rendez-vous.

Intercommunalité

 

 

 

 

 

Communauté de Communes

du Pays du Grésivaudan

390 rue Henri Fabre

38 190 Crolles

 

> Cliquez ici

pour en savoir plus